FRA

5 Lois de la réussite entrepreneuriale appliquées à la Gastronomie (CAP 2)

19.06.2014
GMcash
5 Lois de la réussite entrepreneuriale appliquées à la Gastronomie (CAP 2)

Nous verrons maintenant comment « compenser » notre entreprise gastronomique. 

En raison de la situation économique de ces dernières années, le système de consommation de gastronomie, ainsi que beaucoup d’autres, ont été ajustés à des niveaux très différents de ceux auxquels nous étions habitués. 

Actuellement, j’entends des centaines de commentaires d’entrepreneurs hôteliers qui me disent que leurs affaires ne fonctionnent pas comme avant, qu’ils doivent travailler davantage et que leur bénéfice est inférieur. 

Et moi, je leur réponds : « FÉLICITATIONS !!! ». Ils me regardent bizarrement et me disent que je n’ai pas bien compris : « MAIS JE GAGNE MOINS !! ». Et moi, je leur redis que c’est une excellente nouvelle, si nous le considérons d’un point de vue différent. 

Cette situation nous rapproche d’une manière brusque mais positive de notre nouvelle loi : La LOI DE LA COMPENSATION

Vos revenus sont déterminés par le nombre de personnes que vous servez et par la qualité de votre prestation de service.

Vous devez arriver à un plus grand nombre de personnes. Même si vous pensez que le marché est immobile, il existe une grande masse de clients qui attend d’entrer dans votre établissement. Ces clients, comme tous les autres, veulent un prix « compensé » où votre qualité sera en accord avec le prix et la prestation de service. 

Par exemple : 

Si votre restaurant a une capacité d’environ 1000 clients par semaine et un prix moyen du couvert de 20 € par personne, vous aurez une capacité maximale de générer 20 000 € hebdomadaires. 

Néanmoins, votre établissement n’est pas toujours plein et présente une moyenne de fréquentation de 45 %, ce qui donne des revenus de 9000 euros hebdomadaires. C’est suffisant pour arriver à dépasser légèrement le seuil de la rentabilité. Cependant, nous avons une capacité supérieure que nous n’arrivons pas à rentabiliser. 

Une bonne démarche d’amélioration serait d’augmenter le nombre de personnes que vous accueillez, en les mettant en rapport avec les clients qui viennent déjà. Cela peut être « Venez ce jeudi avec votre ami et nous l’inviterons à déjeuner » ou bien « Venez dîner le samedi avec votre famille et vous ne paierez pas votre couvert ». Ce sont là des démarches qui, d’un côté, fidélisent notre client et, de l’autre, étendent le cercle de confiance qui nous est témoignée. Nous obtenons de nouveaux clients qui nous connaîtront et qui nous permettront d’amortir notre investissement en très peu de temps. 

De cette façon, nous augmenterons notre clientèle et, après un certain temps, nous nous placerons peut-être dans une moyenne de couvert de 20 € et une augmentation de clients de jusqu’à 65 %, ce qui nous apportera des revenus de 13 000 €. Oui, j’ai bien écrit 20 € le couvert parce que, malgré les frais impliqués par les offres et la baisse de rentabilité, le plus grand nombre de clients permettra d’éviter une forte oscillation de la moyenne et la baisse correspondante. En outre, le client dépense habituellement davantage dans un établissement plus fréquenté et plein que dans un autre plus désert ou vide. 

Compenser c’est égaliser à l’opposé ou égaliser l’effet d’une chose avec une autre. Nous voulons égaliser les ventes mais en augmentant le nombre de clients. Le nombre d’objectifs satisfaisants. Des clients satisfaits et heureux. 

Nous voulons que vous partagiez votre entreprise ou votre affaire avec le plus grand nombre de clients, Ce qui peut signifier que vous ne gagnerez peut-être pas beaucoup plus mais que vous subirez moins de hauts et de bas dans votre chiffre d’affaire, et que vous donnerez une image positive d’entreprise, stable, et de futur. 

Il existe actuellement différentes formes d’augmenter nos connaissances de marketing gastronomique, pour ainsi faire en sorte de résoudre notre problème de rentabilité. Et elles vont toutes dans le sens de donner plus pour un petit peu moins. Ceci non seulement attirera de nouveaux clients mais permettra aussi de récupérer les anciens qui, pour une raison ou une autre, ont cessé de venir. 

Si vous investissez dans vos clients en recherchant leur bénéfice, vous trouverez le vôtre beaucoup plus simplement.

 
Chef GMcash
Cocinero

Realiza showcookings y aconseja en la realización de cartas y menús para restaurantes

J43915149
Hostelería
Sumiller GMcash
Sumiller

Imparte y organiza cursos de cata y asesora en cartas de vinos y maridajes, y ferias gastronómicas

Commentaires